The Scout.org website uses "cookies", both internal and from third parties. Cookies are small text files placed on your end user device and help us to distinguish you from other users, to enhance your experience on scout.org. If you continue, we'll assume that you are happy to receive cookies on our website. You can change your browser's cookie settings at any time. To find out more about how we use cookies and how to manage your browser settings read our Cookies Policy.

Berita

L'action des volontaires fait le rapport « final »

1. Oktober 2013 - 13:32

Copenhague, Danemark: « Les volontaires réalisent. Les volontaires agissent. Ils accomplissent des tâches pour lutter contre le changement climatique ; et ils obtiennent des résultats qui conduisent à l’amélioration de conditions de vie », a déclaré la Coordonnatrice exécutive du programme des Volontaires des Nations Unies, Mme Flavia Pansieri, à la Conférence de l’ONU sur le changement climatique (COP15). « Des millions de personnes agissent pour l'environnement en tant que volontaires. Leurs actions sont plus puissantes que n'importe quel rapport sur les solutions à apporter au changement climatique et elles méritent de la reconnaissance et du soutien. Les gouvernements doivent en tenir compte et inclure des volontaires dans leurs solutions pour lutter contre le changement climatique. »

Mme Pansieri a annoncé, à la conférence de presse de la COP15, que des volontaires du monde entier avaient enregistré 1,5 million d'heures d'activité environnementale au cours des deux mois derniers pour la campagne du programme VNU « Volontaires en faveur de notre planète ».
M. Sena Alouka, volontaire du Togo avait rejoint la conférence de presse avec le programme VNU pour montrer aux leaders politiques que des actions en disent plus que des mots. M. Alouka est le directeur de l'organisation non gouvernementale « Jeunes Volontaires pour l'Environnement » qui a engagé plusieurs douzaines de volontaires locaux dans des activités allant du renforcement du rôle économique de femmes rurales à la conservation de la biodiversité et la promotion de l’énergie solaire. « Les volontaires sont les catalyseurs de communautés dont ils rendent l’existence durable », a-t-elle dit. Les volontaires retirent des avantages aussi, a-t-elle poursuivi : « être volontaire vous apporte des récompenses que vous gardez toute la vie. »

Anne Whiteford, directrice pour l'éducation, la recherche et le développement pour l'organisation mondiale du mouvement scout, a également dit à la conférence de presse que le volontariat est une force puissante qui doit être plus fortement reconnue. « Des millions de scouts diffusent le message du volontariat parmi les communautés du monde entier. Nous sommes partenaires de projets pour le développement durable et aidons à protéger l'environnement et la nature. Nous pensons que les gouvernements devraient reconnaître les avantages offerts par les volontaires et travailler avec nous pour aborder le problème du changement climatique », a-t-elle dit.

La conférence de presse a révélé les voies d’action des volontaires contre le changement climatique et leur rôle majeur dans la solution au problème. Mme Pansieri a souligné que la campagne « Volontaires en faveur de notre planète », menée par le programme VNU pour la Journée internationale des Volontaires du 5 décembre, avait bénéficié d’une réponse massive de la part de volontaires de pays en développement tels que l'Inde, le Pakistan, le Kenya, le Nigéria et les Philippines. « Les volontaires sont une source d’énergie renouvelable énorme et sous-employée. Leurs efforts apportent des résultats là où on en a le plus besoin ; au niveau communautaire, dans les pays en développement. Le chiffre de 1,5 millions d'heures est une forte réponse, c'est la partie émergée de l'iceberg : un iceberg qui se développe. »

Mme Pansieri a affirmé que les volontaires faisaient une différence claire en aidant les communautés à s'adapter au changement climatique et à explorer des manières d'innover afin d'atténuer les causes du changement climatique.
« À travers le monde, et particulièrement dans les pays en développement, des volontaires continuent à faire un travail merveilleux dans la conservation de la biodiversité, l’exploration des solutions de rechange aux combustibles fossiles et au charbon de bois, dans l’éducation, l'eau propre et l’hygiène. Chaque action vaut mille rapports », a-t-elle dit. « Les négociateurs à Copenhague doivent se rendre compte que le volontariat est une forme d'énergie puissante et renouvelable qui devrait être incluse dans les solutions qui sont discutées ici. »

Voir la Vidéo :

Note : Si la vidéo ne s'affiche pas utilisez ce lien

Plus d'Information:

http://www.unv.org/.../laction-des-volontaires-fait.html

Picture: © UNV