The Scout.org website uses "cookies", both internal and from third parties. Cookies are small text files placed on your end user device and help us to distinguish you from other users, to enhance your experience on scout.org. If you continue, we'll assume that you are happy to receive cookies on our website. You can change your browser's cookie settings at any time. To find out more about how we use cookies and how to manage your browser settings read our Cookies Policy.

Nouvelles

Les scouts ghanéens aident à infléchir la courbe de la violence et à promouvoir la paix

7. mar 2013

Pendant les dix dernière années, le Ghana a réussi à organiser des élections pacifiques mais les conflits qui ont vu le jour tout au long de l’année dernière ont créé de l’instabilité dans certaines régions, mettant en péril le fruit du travail de plusieurs années. Le Ghana est considéré comme l’un des pays d’Afrique les plus prometteurs et est l’un de ceux dont l’économie a, selon les statistiques, le plus progressé sur le continent depuis déjà plusieurs années. L’Association Scoute du Ghana a entrepris un projet des Messagers de la Paix dont le but est d’éduquer les jeunes à la paix et au leadership et de promouvoir une citoyenneté active de la jeunesse afin de mieux prévenir la violence. Les scouts ghanéens ont invité plusieurs autres organisations de jeunesse à se joindre à eux, afin de diffuser largement le message de la paix au niveau de la communauté.

Activités développées durant le projet
UNE EXPEDITION DES MESSAGERS DE LA PAIX DANS LA JUNGLE, POUR LES LOUVETEAUX
Le 3 novembre 2012, 47 louveteaux et 13 responsables du district de Nima se sont lancés dans une expédition des Messagers de la Paix dans la jungle au Centre Scout National de Formation du Ghana. Une présentation leur a d’abord été faite sur le concept des Messagers de la Paix afin qu’ils puissent mieux comprendre la signification et l’importance de cette initiative. Les louveteaux ont ensuite été divisés en patrouilles et ont eu la possibilité de travailler en petits groupes pour promouvoir la notion d’aide et de compréhension mutuelles. Travaillant dans un esprit d’équipe, les louveteaux ont été amenés à développer des compétences scoutes par le biais d’activités et de jeux, tout en explorant la nature et ses merveilles.

BATIR LA PAIX, ET ACTIVITES DE PLANTATION D’ARBRES POUR LA JEUNESSE DU GHANA
Le mois de novembre a été très productif pour les scouts du Ghana avec une autre activité de sensibilisation des jeunes à la paix. Le 24 novembre 2012, des centaines de scouts ghanéens, auxquels se sont joints d’autres jeunes venus encore en plus grand nombre d’organisations de jeunesse partenaires, ont lancé une campagne de sensibilisation à la paix. Ces jeunes se sont rassemblés au Stade national des Sports à Accra pour un événement intitulé “Paix au Ghana, la jeunesse est concernée” avec la présence de la presse et des médias ainsi que du public. Des arbres ont été plantés au “Carrefour du Parc du 28 février” par les responsables des organisations participantes, les invités et les dignitaires, pour symboliser l’engagement physique de la jeunesse du Ghana afin que les élections à venir se déroulent pacifiquement. Lors de cet événement, les scouts du Ghana ont renforcé leur réseau de contacts avec d’autres organisations de jeunesse, et ont ouvert la porte à de futurs événements conjoints.

UNE CONFERENCE DE PRESSE EN FAVEUR DE LA PAIX
Dans le cadre du projet MoP intitulé “Contribution des scouts pour des élections pacifiques au Ghana” et après que plusieurs poches de violence post-électorales aient été constatées, l’Association des Scouts du Ghana a organisé une conférence de presse le 19 décembre 2012 au Centre de Presse International du Ghana, à Accra, dans laquelle ils ont fait une déclaration pour la paix. Les quelque 100 personnes qui ont participé à cette conférence, dont des scouts, des membres d’autres organisations de jeunesse et les médias, ont appelé tous les partis politiques, toutes les organisations religieuses ainsi que le Conseil National de la Paix à faire en sorte que les gens puissent co-habiter dans un environnement serein.
Téléchargez le communiqué de press ci-après :
Ghana MoP Press Release 893,90 kB