The Scout.org website uses "cookies", both internal and from third parties. Cookies are small text files placed on your end user device and help us to distinguish you from other users, to enhance your experience on scout.org. If you continue, we'll assume that you are happy to receive cookies on our website. You can change your browser's cookie settings at any time. To find out more about how we use cookies and how to manage your browser settings read our Cookies Policy.

Kegiatan

Congrès Mondial

1. Januari 2007 - 1:00

Dans le cadre de la célébration du centenaire du scoutisme, l’Organisation Mondiale du Mouvement Scout organise un Congrès Scientifique Mondial les 16 et 17 novembre 2007, à Genève (Palais des Nations) et à Hotel Ramada Encore.

Education et Mouvement Mondial du Scoutisme :
Expériences et Défis

Congrès Scientifique Mondial,
Palais des Nations (Genève) et Hotel Ramada Encore
16-17 novembre 2007

Congrés Scientifique Mondial - Présentation
Depuis cent ans, le Mouvement Scout n’a pas seulement représenté un phénomène unique, mais il a également fourni une approche réfléchie et systématique à “éducation non formelle” à travers la Méthode Scoute. Toutefois son impact social, qui va au-delà de la communité Scoute n’a pas été évalué avec exactitude. Le Congrès Scientifique Mondial sur la contribution du Mouvement Scout au développement de l’éducation offrira une opportunité cruciale pour débattre de l’impact personnel et social du Scoutisme, avec la communauté scientifique internationale qui travaille sur la pédagogie, les sciences sociales, l’histoire de l’éducation, ou la gestion et le leadership.
Présentation

Pourquoi ce Congrès ?
Des millions de travailleurs sociaux, d’animateurs, d’éducateurs, oeuvrent dans le monde entier dans le domaine de l’éducation non - formelle. Ils développent des centaines de projets novateurs, dans des domaines aussi divers que l’éducation à la paix, l’éducation au développement durable, l’éducation à la prise de responsabilité, la prévention du SIDA, l’accès à l’emploi...

Depuis un siècle, le Scoutisme a pris toute sa part, a même souvent été pionnier et a joué un rôle de plus en plus important dans ce champ de l’éducation non formelle.

Cependant, les responsables scouts, comme beaucoup de travailleurs sociaux d’autres Organisations Non Gouvernementales (ONG), ont trop souvent tendance à conduire leurs programmes sans les inscrire dans une démarche scientifique, cette carence s’expliquant par le fait que la plupart d’entre eux sont des volontaires bénévoles travaillant pendant leur temps de loisir.

Un Congrès réunissant chercheurs et praticiens
Le Projet de programme prévoit un dialogue permanent entre chercheurs issus de l’Université ou d’autres lieux de recherche et praticiens de terrain issus du scoutisme et d’autres ONG : tant les interventions majeures en séances plénières que les contributions en ateliers permettront de confronter les travaux de recherche scientifique et les résultats de recherche-action menées par des praticiens de terrain. Ainsi, par exemple, au sein de l’atelier sur l’éducation à la paix, la discussion s’engagera à partir d’une recherche scientifique sur ce thème et de relations d’expériences menées sur le terrain.

C’est pourquoi un appel à contributions est d’ores et déjà lancé en direction des chercheurs et des praticiens de terrain : des contributions sont attendues pour chacun des 12 thèmes traités en ateliers, présentés dans le projet de programme ; pour ce faire, deux formulaires sont à votre disposition, l’un pour les contributions émanant de chercheurs, l’autre pour les contributions émanant de praticiens de terrain. Vous trouverez toutes les modalités pratiques pour répondre à cet appel dans les ‘‘ formulaires d’appel à contribution’’.

Le Comité scientifique examinera l’ensemble des propositions et retiendra celles qui répondent le mieux à la problématique du Congrès.

Appel à Contribution (Universités, Centres de recherche)
Appel à Contribution (Universités, Centres de recherche)

Vous êtes invités à soumettre votre proposition de communication sur l’un des 12 thèmes d’ateliers présentés dans le projet de programme au Secrétariat du Comité préparatoire ou par e-mail à worldcongress@scout.org.

Vous voudrez bien préciser la problématique et donner un aperçu de votre plan en 250 mots environ, au plus tard le 30 mai 2007. Merci de joindre votre CV en une page maximum

Appel à Contribution (Scouts / ONG / OIG)
Appel à Contribution (Scouts / ONG / OIG)

Vous êtes invités à soumettre votre proposition de communication sur l’un des 12 thèmes d’ateliers présentés dans le projet de programme au Secrétariat du Comité préparatoire ou par e-mail à worldcongress@scout.org.

Vous voudrez bien préciser la problématique et donner un aperçu de votre plan en 250 mots environ, au plus tard le 30 mai 2007. Merci de joindre votre CV en une page maximum

Programme et appels à contributions

Un Congrès réunissant chercheurs et praticiens
Le Projet de programme prévoit un dialogue permanent entre chercheurs issus de l’Université ou d’autres lieux de recherche et praticiens de terrain issus du scoutisme et d’autres ONG : tant les interventions majeures en séances plénières que les contributions en ateliers permettront de confronter les travaux de recherche scientifique et les résultats de recherche-action menées par des praticiens de terrain. Ainsi, par exemple, au sein de l’atelier sur l’éducation à la paix, la discussion s’engagera à partir d’une recherche scientifique sur ce thème et de relations d’expériences menées sur le terrain.

C’est pourquoi un appel à contributions est d’ores et déjà lancé en direction des chercheurs et des praticiens de terrain : des contributions sont attendues pour chacun des 12 thèmes traités en ateliers, présentés dans le projet de programme ; pour ce faire, deux formulaires sont à votre disposition, l’un pour les contributions émanant de chercheurs, l’autre pour les contributions émanant de praticiens de terrain. Vous trouverez toutes les modalités pratiques pour répondre à cet appel dans les ‘‘ formulaires d’appel à contribution’’.

Le Comité scientifique examinera l’ensemble des propositions et retiendra celles qui répondent le mieux à la problématique du Congrès.

Appel à Posters

Appel à Posters
Chaque Association nationale, membre de l’OMMS, est invitée à soumettre :

Un projet de poster illustrant l’un des 12 thèmes d’ateliers présentés dans le Projet de programme. Les thèmes de ces posters peuvent être liés ou non à une proposition de communication.
Un projet de poster présentant des documents d’archives (photos d’activités passées, livres, brochures, etc …) visant à accompagner le symposium sur l’histoire du Scoutisme qui se déroulera en parallèle avec le Congrès scientifique.

Comment participer ?
Un Congrès mondial, ouvert à tous et dans lequel les Associations nationales scoutes ont une rôle a jouer.

Ce Congrès veut, à l’image du Scoutisme, réunir toutes les catégories de population, jeunes et moins jeunes, tant pour les intervenants que pour les participants.

Ce Congrès se veut largement ouvert à tous les représentants d’ONG, d’organismes intergouvernementaux, chercheurs, et, plus largement, à toute personne intéressée par le scoutisme et l’éducation non formelle. Il suffit de retourner le formulaire d’inscription à worldcongress@scout.org

Un Congrès ouvert à tous

De plus, grâce à l’appui du Conseil de l’Europe, un fonds spécial permettra la participation de 30 jeunes chercheurs et/ou praticiens de l’éducation non formelle, invités à faire acte de candidature, en prenant contact avec le Comité préparatoire (limite d’âge : 30 ans).

Ces jeunes doivent être des étudiants ayant achevé un mémoire universitaire sur l’un des thèmes traités durant le Congrès. Ils peuvent être aussi des animateurs de jeunesse (issus du Scoutisme ou non), des travailleurs sociaux, ou plus généralement des porteurs de projets d’éducation non formelle.

Après accord du Comité scientifique, plusieurs d’entre eux seront invités à présenter une contribution durant le Congrès.

Un Congrès mondial

Le Comité scientifique a souhaité que la participation au Congrès soit la plus représentative possible de la diversité culturelle du monde. L’ OMMS veillera à cette représentativité géographique pour les participants, de même que le Comité scientifique choisira les interventions en fonction de leur qualité, mais aussi de leur diversité géographique, culturelle et linguistique.

Un appel sera fait auprès des Agences des Nations Unies (OIT, UNICEF, UNESCO, FAO, PNUD, PNUE et OMS) et la Banque Mondiale pour s’assurer de leur participation et de leur implication dans les ateliers : de nombreux projets et de nombreuses recherches, menés par ces Organisations (en coopération avec l’ OMMS), devraient enrichir les travaux du Congrès ; le travail des enfants, la culture de la paix, l’éducation au développement durable, la lutte contre le SIDA, sont autant de thèmes où ces organismes internationaux pourront faire part de leur expertise et engager un dialogue avec les chercheurs, les praticiens et les participants.

Quel rôle pour les Associations nationales scoutes ?

Pour que ce Congrès scientifique soit un succès, la participation des Organisations nationales membres de l’ OMMS est indispensable à plusieurs stades.

Elles peuvent jouer un rôle très important en identifiant, dans leur pays, des chercheurs ou des praticiens et en les invitant à se porter candidats pour intervenir durant le Congrès (voir ‘‘ formulaire d’appel à contribution ’’).

Elles sont invitées à participer aux discussions du Congrès et, entre autres, à l’élaboration de ‘‘l’Agenda du Changement’’ pour l’avenir. Elles peuvent d’ores et déjà s’inscrire en utilisant le formulaire d’inscription.

Enfin, elles sont invitées à contribuer à l’exposition des projets les plus significatifs et sur l’histoire des mouvements scouts dans le monde : en effet, il est prévu, en parallèle avec le Congrès scientifique, un court symposium sur l’histoire du Scoutisme, sur le thème ‘‘Quelle leçon pouvons-nous tirer de l’histoire du Scoutisme pour construire l’avenir ?’’. Cette section de l’exposition, sur l’histoire, aura pour but de présenter des photos d’activités passées, livres, brochures …(voir ‘‘ formulaire d’appel à posters ’’) .

Elles joueront, bien entendu, un rôle pilote dans la phase de l’après Congrès.

Après le Congrès ?
Le Congrès du Centenaire veut aussi renouer des liens durables avec les milieux universitaires et de recherche dans le monde :

Les Actes du Colloque rassembleront les communications des Intervenants principaux, des intervenants en atelier et des praticiens de terrain ; on trouvera aussi dans ces Actes, une synthèse des débats, une présentation des pratiques les plus significatives et de ‘‘ l’Agenda du Changement’’ pour l’avenir. Ces Actes formeront la base du Rapport mondial sur le Scoutisme 2008 qui sera largement diffusé au sein des réseaux universitaires et de recherche et dans le réseau scout mondial.

Durant le Congrès, des participants issus d’Universités ou de Centres de recherche seront invités à imaginer des recherches à conduire pour mieux lier recherche scientifique et éducation non formelle au sein du Scoutisme.

Un véritable réseau scientifique pourrait ainsi voir le jour en vue d’accompagner ‘‘ l’Agenda du Changement ’’ pour l’avenir et, d’une manière plus large, d’enrichir les pratiques des Organisations scoutes. Ce réseau scientifique regrouperait des chercheurs d’horizons différents : sociologie, sciences de l’éducation, histoire, géographie, médecine, gestion… Ainsi, peuton imaginer que, des articles scientifiques soient publiés dans les années qui viennent, accompagnant le travail de tous les promoteurs d’éducation non formelle, où le Scoutisme a toujours joué un rôle important.

En guise de conclusion
Ce Congrès du Centenaire du Scoutisme, tout en prenant en compte l’acquis de cent ans d’expérience en éducation non formelle, marquera un tournant décisif dans les liens entre communauté scientifique et scoutisme. Ses travaux devraient permettre aux responsables scouts d’améliorer la synergie entre communauté scientifique et pratique de l’éducation non formelle dans le scoutisme.

De plus, ce Congrès mondial devrait vraisemblablement être le point de départ de nouvelles coopérations locales entre le monde de la recherche et l’univers du scoutisme.

D’autres congrès, régionaux ou locaux, pourraient assurer un suivi et servir de relais du Congrès mondial, en approfondissant l’un ou l’autre des thèmes traités à Genève, sélectionnés en fonction du contexte local.

Plus qu’un évènement anniversaire ou médiatique, ce Congrès devient ainsi un outil pour le développement de meilleures pratiques d’éducation non formelle au sein du Scoutisme au moment où s’ouvre un siècle où l’éducation devient la clé d’un développement durable.

Evénement Jeune