The Scout.org website uses "cookies", both internal and from third parties. Cookies are small text files placed on your end user device and help us to distinguish you from other users, to enhance your experience on scout.org. If you continue, we'll assume that you are happy to receive cookies on our website. You can change your browser's cookie settings at any time. To find out more about how we use cookies and how to manage your browser settings read our Cookies Policy.

News

40,000 scouts retournent dans leurs pays pour diffuser un message de paix et d’espoir

7th Aug 2007

7 août 2007 : Au terme de 12 jours pleins d’aventures après que le duc de Kent et le prince William aient ouvert le 21e Jamboree scout mondial, à Hylands Park dans l’Essex, 40,000 scouts regarderont ce soir le soleil se coucher sur la cérémonie de clôture, puis entameront leur voyage de retour vers presque tous les pays du monde, où ils pourront faire part de leurs expériences à leurs amis, leurs familles, leurs confrères et consoeurs dans le mouvement scout.

Le 1er août fut aussi un moment important dans le cadre des célébrations du centenaire qui se déroulent en 2007 à travers le monde, illustrant une aube nouvelle pour le scoutisme devenu, avec plus de 28 millions de membres, le plus gros mouvement de jeunesse co-éducationnel au monde.

Au cours du Jamboree, les scouts ont pu participer à des centaines d’activités, incluant le plus grand nombre de sports aquatiques ou d’attaque jamais vues, de même que l’éveil aux problèmes du développement mondial tels que le HIV/SIDA et les changements climatiques. Les scouts sont aussi sortis dans la région de l’Essex pour effectuer 300,000 heures de services communautaires répartis entre divers projets tels que la rénovation de la cour d’une école spécialisée, ou la préparation du sol pour le reboisement.

Il y eut aussi un nombre record de vols par plus de 1000 modèles de fusée, la construction de robots et l’érection de la plus grosse tente de services en Europe.

Le but d’un Jamboreee est de mettre chaque participant en contact avec différentes nationalités et de lui en apprendre sur les cultures autres que la sienne, tout en vivant de nouvelles aventures. L’expérience aura changé la vie de plusieurs. Michelle Montalva, chilienne de 18 ans, a dit : « Pour moi, le retour à la maison n’est pas la fin de l’aventure, mais le début d’un nouveau chapitre dans ma vie scoute : je retourne chez moi avec un paquet de nouveaux amis et d’expériences à partager avec les amis chiliens. »

Avec un nombre de pays représentés supérieur à celui attendu aux Jeux olympiques de Londres en 2012, la plupart des scouts ont passé leur temps à se faire de nouveaux amis parmi leurs voisins et à apprendre d’autres cultures sociétales ou scoutes. Les scouts de l’Inde et du Pakistan ont parlé ouvertement des différences entre leurs deux pays, transcendées par le scoutisme, alors que les scouts du Liban ont fait de même avec ceux d’Israël.

Pour la plupart, ce fut un voyage stimulant et épuisant mais la plupart ne souhaitent pas que prenne fin le plaisir et l’expérience transformant la vie. Daniel Stahel, suisse de 16 ans, a dit : « C’est le premier Jamboree auquel je participe et je ne peux pas croire que ce fut si plaisant et que j’aie pu m’impliquer dans autant d’activités. Le fait d’être avec tant de personnes aux idées différentes me fait constater que si nous agissons ensemble, nous pouvons nous attaquer aux nombreux problèmes auxquels nous sommes confrontés et faire de notre monde un meilleur milieu de vie. »