The Scout.org website uses "cookies", both internal and from third parties. Cookies are small text files placed on your end user device and help us to distinguish you from other users, to enhance your experience on scout.org. If you continue, we'll assume that you are happy to receive cookies on our website. You can change your browser's cookie settings at any time. To find out more about how we use cookies and how to manage your browser settings read our Cookies Policy.

Proyecto

JAPPALANTE

3. Dic 2013

I. Contexte:Suite aux fortes pluies qui se sont abattues au Sénégal dans le courant du mois d’aout 2012 principalement dans les zones de Dakar et sa banlieue, Touba et Fatick. La plupart des populations sont devenues sinistrées par les eaux de pluies. Un élan de solidarité s’est emparé de plusieurs bonnes volontés venant en aide aux populations sinistrées chacun en fonction de sa spécificité. Le Gouvernement du Sénégal a déclenché le plan ORSEC pour aider les populations. A côté de l’état, des forces de la Nation se sont aussi mobilisées pour venir en soutien aux populations sinistrées et aux enfants exposés à toute forme de vulnérabilité. Les Eclaireuses et Eclaireurs du Sénégal se sont ainsi mobilisé pour l’accompagnement des populations victimes à travers l’éducation environnementale et citoyenne de ses jeunes et enfants membres au service de leur pays mais aussi par l’entrainement d’autres jeunes du pays à ce genre de service auprès de populations sinistrées.

Ces interventions se sont réalisées sous le thème de « JAPPALANTE 2012 », mot wolof qui signifie la solidarité. Des enfants ont été retirés des eaux par des jeunes éclaireuses et éclaireurs en collaboration avec des organisations communautaires de base dans les zones sinistrées. Deux camps ont été organisés en collaboration avec le Ministère de la Jeunesse, un à Keur Masseur où prés de 300 jeunes ont séjourné, à l’école Madieye SARR et un autre à Mboro, au CIFOP où 600 enfants et jeunes ont vécus pendant 15 jours sous l’encadrement et l’animation des responsables, formateurs et animateurs éclaireurs. Par ailleurs une centaine de jeunes du département de Rufisque ont été intégrer dans le camp de vacance organisé par le district de Rufisque. Toutefois, la mobilisation de tous les citoyens et citoyennes du pays pour secourir les populations qui actuellement sont sous les eaux, ne devrait pas être éphémère et ponctuelle car ce problème devrait avoir une solution plus durable.

Globalement 1000 enfants ont été regroupés dans les camps des éclaireuses et Eclaireurs du Sénégal dans la période du 4 au 20 septembre 2012. Ces enfants sont venus des départements de Pikine, Guédiawaye et Rufisque.

Comentarios (1)

le scoutisme au profit des enfants